LA  LEGION ETRANGÈRE DE 1831 À NOS JOURS ...

LA CAMPAGNE DE TUNISIE

campagne de tunisie.png

8 novembre 1942, des renforts sont envoyés en Tunisie, l'Allemagne et l'Italie tentant d'investir Tunis et Bizerte, le lendemain, 70 000 hommes débarquent sur les terres d'Afrique du Nord ! Les combats engageant la totalité des effectifs de la Légion Etrangère se poursuivent... Le 1er REI, et sa compagnie portée reste en appui, protégeant le 2ème Corps américain, qui montent à l'assaut dans la région de Gafsa. La 4ème DBLE aux ordres du colonel Gentis devient une unité de marche, tandis sue le 1er REC réorganise ses effectifs dont un groupement autonome prendra naissance à Guercif. 

Dès le 12 décembre, le 1er Etranger est en intervention avec sa première compagnie qui sera sur les fronts du Pont-du-Fhas, puis Medjez-el-Bab et Zaghouan, où elle tiendra en échec un ennemi puissamment armé. Ce régiment de légion étrangère restera dans ce secteur durant toute la campagne de Tunisie.

Le 15 décembre de la même année, Le 3ème REIM est créé à Sidi-bel-Abbès,. C'est à partir des effectifs restant du 1/3ème REI, du 3/3ème REI, tous deux basés au Maroc et du reste des hommes de la demi brigade de marche, complété d'un bataillon mixte, provenant du 2ème et 3ème Etranger. Il reprendra le nom de RMLE,  l'année suivante jusque 1945 ou le 3ème REI de nouveau renaîtra pour toujours ! A sa tête le lieutenant-colonel Lambert qui tiendra jusque fin décembre.

Le 24 décembre 1942, sur le front tunisien, se battront une division marocaine, comprenant  le 3ème Etranger et un groupe du 1er REC. En fin d'année, le colonel Gentis aura sous ses ordres, le 1er Régiment d'Infanterie de Marche complété de la 4ème Demi-brigade de Légion qui vient de rentrer du Sénégal et de quelques éléments du 1er REI à Sidi-bel-Abbès. Pendant ce temps en Libye cantonné à Tobrouk, l'effectif valide de la 13ème DBLE  se réorganise pour rejoindre la Tunisie.

la mule l'amie du legionnaire.png

Rappelons que l'armée française représentée en Afrique du Nord, à quelques 70 000 hommes, encore sous le coup de la guerre en Europe et dont l'armement s'est nettement appauvrie. Si l'armement l'est, les hommes sont bien décidés plus que jamais à se battre contre les mêmes adversaires, allemands et Italiens. C'est une des raisons qui fait que les effectifs doivent être renforcés, ils seront comblées par des unités provenant d'Algérie et du Maroc, et, nous l'avons vu, du Sénégal et du Tonkin, mais également du Tchad et de Tripoli. Même chose pour l'armée d' Hitler et de Mussolini, qui devront réorganiser les effectifs en nombre, d'autant que Rommel et son Afrika Korps avait subis une sérieuse défaite, devant battre en retraite en Lybie..

 

Il s'agit donc de ren forcer l'armée et puiser ainsi dans les rangs de la Tunisie. En protection des Italiens, il faut songer à organiser une solide tête de pont et ainsi tenter de reconquérir l'ensemble des territoires en Afrique du Nord. Fin novembre 1942, le général Juin, commande à son armée de se porter en vant des lignes ennemis, afin de ralentir sa progression. Même avec le peu de moyens vestimentaires, armement, les hommes braveront les caprices climatiques  et géographiques, le terrain et les ses montagnes rocheuses, le froid glacial, rien ne les arrêtera pourtant ils briseront l'avance de l'ennemi, attendant les américains. Cette campagne de Tunisie dénombrera 20 000 tués ou blessés sur les 80 000 hommes de l'effectif recensé.

 

En mars 1943, Le général Leclerc, et ses hommes venus du Tchad, ayant rejoint l'armée de Montgomery vont dès lors, engager un combat des plus décisifs, qui se soldera par une victoire et fera 250 000 prisonniers fin mai. 

marechal juin.png
medaille campagne de tunisie.png

Maréchal Alphonse Juin

general giraud.png

Général Giraud

general eisenhower.png

Général Eisenhoer

marechal montgomery.png

Maréchal Bernard Montgomey

general leclerc.png

Général Leclerc

Capture d’écran 2021-01-12 à 18.25.40.
mussolini.png

Benito Mussolini

croix gammée.png
hitler.png
rommel.png

Erwin Rommel

Adolph Hitler

place de france.png

Place de France - Statue Cardinal Lavigerie

De novembre 1942 à mai 1943, les grandes villes de Tunisie, sont aux mains de leurs occupants allemands, seule, la statue du cardinal Lavigerie montre encore de la Place de France, le drapeau tricolore qui flotte allègrement au vent d'Afrique ! Rudolph Rahn a été nommé ambassadeur plénipotentiaire du Reich, quant à Georges Guilbaud, Français et collabo nommé délégué du ministre de l'Information. Puis dans le peloton des collabos, il y a Paul Marion, qui lui est un jeune journaliste du PPF et qui aura la main mise sur "Radio-Tunis" et sur "Tunis-Journal" unique quotidien encore autorisé. Mais cela ne lui suffit pas, il va créer un Comité d'unité et d'action révolutionnaire. Tous deux seront assistés de la Brigade spéciale de police.

 

Chez ces nouveaux militants qui pourront s'en donner à coeur joie, dans les crimes de tous genres, il leur faut aussi acquérir une formation militaire ce qui leur est donnée... 400 hommes rejoindront cette formation. Pierre Laval nommera ce nouveau groupe « Phalange africaine ». Parmi eux, un colonel venant de métropole, Sarton du Jonchay qui jonglera entre les fonctions de préfet de police et celle de chef de cabinet.IL sera assisté du lieutenant de réserve Henry Charbonneau,

Une formation, n'est pas en soi un acquis d'expérience, aussi feront-ils quelques prisonniers côté australien, mais ils seront vite dépités et surtout accueillis par des tirs de toutes parts, tant et si bien que l'effectif d'origine s'amoindrira très vite. La moitié restera ! Les survivants quitteront la Tunisie à bord d'un des derniers avions allemands, les autres seront arrêtés et présentés devant le tribunal militaire d'Alger. 

particularité des traîtres! 

avant tout, ils sont collabos

pierre laval.png

Pierre Laval

georges guilbaud.png

Georges Guilbaud

radio-tunis.png
tunis-journal.png
rudolph Rahn.png

Radio Tunis et Tunis journal

Rudolph Rahn

georges guilbaud.png

Après avoir été un héros de légende...il a mal tourné et s'est tourné vers les collabos!

Capture d’écran 2021-01-12 à 19.04.40.

Georges Guilbaud

paul marion.png
henri charbonneau.png

Colonel Georges Guilbaud

Paul Marion

Henri Charbonneau

J'ai tant soi peu quitté le sujet sur lequel je me penchais...la Légion Etrangère, car pendant qu'elle combat, la collaboration civile, et militaire se met en place, ce qui rend les choses difficiles pour mettre un terme à la pacification ! Il me fallait donc traiter de ce sujet qui à mes yeux, est très important pour la suite des opérations militaires. 

Capture d’écran 2020-12-05 à 15.48.03.
Capture d’écran 2020-12-08 à 13.08.04.
Capture d’écran 2020-12-05 à 15.48.03.