A GRAVER DANS L'OUBLI

HAUSER - Adagio (Albinoni)Artist Name
00:00 / 06:56

1962/1965

FÈS

MAROC

a-graver dans l'oubli.png

Comment laisser le passé derrière soi ?

Quatre solutions s’offrent à moi !

 

  • 1-  Faire table rase de ce dernier.

  • 2-  Le garder dans la poche, un mouchoir par-dessus.

  • 3-  L’afficher au mur, le regarder chaque matin jusqu’à en être dégoutté à jamais, et ainsi ne plus vivre avec.

  • 4-  Penser à digérer ces trois années

Capture d’écran 2021-08-08 à 21.41.04.png

Jean-Paul ANDRY

L’ Algérie est son premier pays ! Oran !  la première ville qu’il apercevra lorsqu’il ouvrira les yeux pour la première fois ! La guerre fait rage au pays, il ne pourra pas y rester ! A la demande de son père qu’il ne connaîtra que quelques années après, cette Algérie, il quittera, à l'âge de trois ans pour la métropole !

C’est à Lille, auprès de sa grand mère paternelle qu’il trouvera la chaleur que, les gens du nord ont toujours dans le coeur ! Et puis, un jour…une maman ! une nouvelle maman ! Enfin c’est ce qu’il pensait ! Celle-ci emportera l'enfant vers un tout autre univers ! Celui qui, aujourd'hui encore, il tente d’oublier !

oran.png

ORAN

Page 1

Capture d’écran 2021-08-08 à 21.50.17.png

Page 3

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.15.30.png

Page 5

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.19.26.png

Page 7

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.22.28.png

Page 9

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.24.49.png

Page 11

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.31.44.png

Page 13

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.34.09.png

Page 15

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.36.33.png

Page 17

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.44.24.png

Page 19

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.47.34.png

Page 21

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.49.29.png

Page 23

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.51.23.png

Page 25

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.53.18.png

Page 27

Capture d’écran 2021-08-09 à 10.54.42.png

Page 29

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.59.48.png

Page 31

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.02.16.png

Page 33

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.08.06.png

Page 35

Capture d’écran 2021-08-09 à 11.06.42.png

Page 37

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.12.43.png

Page 39

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.26.31.png

Page 41

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.28.31.png

Page 43

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.30.14.png

Page 45

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.31.56.png

Page 47

47png.png

Page 49

49.png

Page 51

51.png

Page 53

53.png

Page 55

55.png

Page 57

57.png

Page 59

59.png

Page 61

61.png

Page 63

63.png

Page 65

65.png

Page 67

67.png

Page 69

69.png

Page 71

71.png

Page 73

73.png

Page 75

75.png

Page 77

77.png

Page 79

79.png

Page 81

81.png

Page 83

83.png

Page 85

85.png

Page 87

87.png

Page 89

89.png

Page 91

91.png

Page 93

93.png

Page 95

95.png

Page 97

97.png

Page 99

99.png

Page 101

101.png

Page 102

102.png

Page 104

104.png

Page 106

106.png

Page 108

108.png

Page 110

110.png

Page 112

112.png

Page 2

Capture d’écran 2021-08-08 à 21.52.01.png

Page 4

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.18.05.png

Page 6

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.20.51.png

Page 8

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.23.42.png

Page 10

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.25.56.png

Page 12

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.32.58.png

Page 14

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.35.14.png

Page 16

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.37.44.png

Page 18

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.46.15.png

Page 20

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.48.31.png

Page 22

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.50.28.png

Page 24

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.52.17.png

Page 26

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.54.13.png

Page 28

Capture d’écran 2021-08-08 à 22.56.01.png

Page 30

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.01.10.png

Page 32

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.03.22.png

Page 34

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.09.54.png

Page 36

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.11.51.png

Page 38

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.20.58.png

Page 40

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.27.40.png

Page 42

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.29.20.png

Page 44

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.31.06.png

Page 46

Capture d’écran 2021-08-08 à 23.32.48.png

Page 48

48.png

Page 50

50.png

Page 52

52.png

Page 54

54.png

Page 56

56.png

Page 58

58.png

Page 60

60.png

Page 62

62.png

Page 64

64.png

Page 66

66.png

Page 68

68.png

Page 70

70.png

Page 72

72.png

Page 74

74.png

Page 76

76.png

Page 78

78.png

Page 80

80.png

Page 82

82.png

Page 84

84.png

Page 86

86.png

Page 88

88.png

Page 90

90.png

Page 92

92.png

Page 94

94.png

Page 96

96.png

Page 98

98.png

Page 100

100.png

Page 102

102.png

Page 103

103.png

Page 105

105.png

Page 107

107.png

Page 109

109.png

Page 111

111.png

Page 113

113.png

Page 114

Je pensais bien malgré moi en avoir terminé avec ce chapitre sur mes premières années qui ont marqué le Maroc et je croyais avoir clos définitivement ce dernier, sachant que le but de cette écriture était d’oublier à jamais. Mais voilà que d’autre souvenir me hante, tel celui-ci qui, cette nuit a percuté dans mon demi-sommeil ; C’était à Suresnes, lorsque j’avais été « soigné » d’un tic par la position indélicate d’un cataplasme sur la poitrine d’un enfant de neuf ans. Ce souvenir est cependant incomplet, car aujourd’hui encore, je ne saurais dire si mes poignets avaient été liés par une seule personne ou si elle s’était faite assister d’une seconde personne…mon père ! Je crois bien qu’ils étaient deux, car je n’étais pas un enfant docile et encore moins soumis en me laissant attacher les mains aux rebords du lit.

Mais pour quelle raison dîtes-moi ? Une raison qui n’avait pas lieu d’exister ! Madame s’était mise en tête que je ne devais pas dormir en chien de fusil, le corps disposé en Fœtus et les bras joints entre serrés entre les jambes…selon elle, j’étais protégé d’une envie de masturbation soudaine ! Aussi je me retrouvais attaché ! Ainsi l’avait-elle décidé !  Mon père venait de faire connaissance avec moi depuis quelques jours après son arrivée parmi nous et malgré tout, malgré cette absence entre un fils et son père, il se rendait complice de cette femme !

Cette petite anecdote récupérée, je reste là, les yeux devant l’ordinateur, tentant bien que mal à me replonger dans ce passé et essayer de court-circuiter cette mémoire, qui aujourd’hui, est perturbée ! Suis-je une victime de Alzheimer, non je ne crois pas, car involontairement, je zappe sans faire le tri de ce qui est important ou non ! Je me raccroche à ces trois années et il s’en passe des choses dans la vie d’un petit garçon de neuf ans ! Je vais passer en revue, tous ces moments de désagrément, comme… les bonbons, le louveteau, les fugues, la piscine, la mort du petit caniche, Les examens à rabat, les prières faites au pied du mur, le cachot, le déménageur, cette succession de femmes de ménage, les lunettes interdites, mais encore ? Car il doit y avoir un encore, et pourtant ce sont sans cesse ces images qui défilent…

 

Peut-être est-ce bon signe quant à la thérapie de l’écriture, pourtant si je n’arrive pas à me souvenir d’autres passages tumultueux, je ne sais toujours pas oublier ! Malgré tout, j’ai connu aussi ses petits moments de bonheur, je vous l’ai dit mon père m’aimait, certes il ne le montrait pas ou le faisait-il à sa façon…comment un homme ayant pris part aux guerres, n’ayant pas connu sa famille, ses enfants puisse-t-il être « normal » avec un fils dont il ne sait rien de son enfance ? Je ne lui en veux pas, d’autant que lorsqu’il m’arrivait de me retrouver en sa présence, quelques années après, il avait toujours un petit quelque chose, une phrase disant : « Est-ce que ça te plairait de travailler dans un garage » ? Ou encore « Voudrais-tu entrer à l’école hôtelière » ? Et il poursuivait : « En face de la maison à la Réunion, il y a un garage ». L’année suivante, j’avais droit à cette école hôtelière de Lyon…

 

Mon père, aurait tant voulu m’aider, c’est pourquoi il proposait toujours une large éventualité pour un avenir meilleur hélas, caduque et contré dès son retour par cette femme, son épouse !

logopi10.gif
logopi10.gif